Des impayés ? Passez au recouvrement de créance


Des impayés ? Passez au recouvrement de créance

Il arrive bien souvent malheureusement et pour pratiquement tout le monde que des personnes ne leur paient pas ce qu’ils leur doivent. Pour régler ces impayés, il est donc judicieux de passer au recouvrement de créance.

De quoi s’agit-il au juste? Le recouvrement de créance consiste tout simplement à recouvrer en quelque sorte la somme qui est restée impayée. Par exemple, si un client n’a pas encore payé ce qu’il doit alors qu’il a dépassé son temps de paiement, le créancier peut manifestement faire un recouvrement de créance.

Le recouvrement de créance amiable

Nous avons différents types de recouvrement de créance, mais concentrons-nous tout d’abord sur le recouvrement de créance amiable ou également appelé spontané. Bien sûr, comme son nom l’indique, il consiste à verser la somme à l’amiable notamment concernant les créances fiscales.

Puisque nous savons que personne ne souhaite à voir des problèmes avec le fisc, le contribuable opte bien souvent pour les versements spontanés, ou sinon il est également possible de retirer à la source ou autrement dit prendre la somme définie directement en le retirant du salaire de base d’une personne.

Le recouvrement judiciaire

Le recouvrement de créance judiciaire peut également prendre le nom de recouvrement de créance contentieux. Qu’est-ce que cela signifie? Bien évidemment, il est tout le contraire du recouvrement de créance amiable. Il est nécessaire d’avoir un titre exécutoire pour appliquer ce recouvrement. Cela peut en effet engendrer la saisie des biens de celui qui doit payer, c’est-à-dire le débiteur. Ce peut être des biens immobiliers, ou encore les comptes bancaires. On peut en effet affirmer qu’il est préférable de régler ses paiements sans retard. En effet, pour ne pas se voir être saisi de ses biens, il vaut mieux respecter son délai de paiement.